Trouvez votre formation

LA ROCHELLE – LISBONNE

CONTENU DU STAGE : Au-delà des contenus prévus au niveau Evolution/Autonomie, le stagiaire trouvera également au programme : requête de fichiers GRIB par iridium, analyse météo au large, utilisation des applications de routage, réglages du pilote automatique, formation à la sécurité au large, gestion du gros temps et de la vie à bord, navigation autonome avec des quarts en binôme, …

MÉTÉO : En janvier, deux situations principales sont envisageables :

  • Dans le cas d’une situation dépressionnaire, il y aura un flux de vent d’ouest soutenu (Entre 5 et 8 Beaufort) avec une mer formée, accompagnée d’une forte humidité
  • Dans le cas d’une situation anticyclonique, alors il y aura cette fois un vent de dominance Nord-Est plus modéré, avec une mer plus praticable, et un temps généralement ensoleillé mais également une température ressentie très faible (pouvant aller autour des 0°C la nuit)

PARCOURS : Les scénarios varient bien entendu en fonction de la météo. Mais on peut tout de même distinguer le parcours en deux tronçons :

  • Le Golfe de Gascogne : de La Rochelle à la Galicia (350 à 400 Mn)

Le scénario privilégié sur ce tronçon sera de rejoindre le Nord-Ouest de l’Espagne en route directe. C’est pourquoi un stand-by de quelques jours est envisagé si une fenêtre favorable à ce scénario se profilait après le début du stage.

En cas de situation anticyclonique, le choix de la route directe se fera de manière systématique avec une navigation au portant pour rejoindre la pointe Finistère avec 2 à 3 nuits en mer. Si le timing le permet, une escale sur la côte nord espagnole peut être aussi envisageable (Ne pas oublier les bonnets !!!).

Si c’est une situation dépressionnaire qui se profile sur la traversée, alors les stagiaires seront probablement amenés à découvrir pourquoi ce Golfe de Gascogne est souvent redouté des marins (anti mal de mer conseillé !!!). Plusieurs schémas seront possibles face à cette météo. Soit cette dernière permet d’effectuer la traversée d’une seule traite. Elle se fera alors au près en tirant des bords avec 4/5 nuits en mer. Sinon les choix alternatifs seront :

*soit d’aller faire une escale en Bretagne sud pour ensuite redescendre d’un seul bord vers la Galice.

*soit de se diriger vers le port le plus à l’ouest possible de la côte nord espagnole et attendre sagement que le pic du mauvais temps passe avant de reprendre la mer.

Dans tous les cas, cette traversée reste une aventure emblématique riche en expérience avec au bout le plaisir de savourer une bonne assiette de tapas (et une bonne douche chaude !) au fameux port de la Corogne. Et pourquoi ne pas en profiter pour visiter la vieille ville, mais c’est aussi l’occasion de se rendre facilement à St Jacques de Compostelle.

  • De la Galicia à Lisboa (350 Mn)

A partir de là, il n’y a plus moultes options. Il ne reste qu’à longer la côte ouest de la péninsule ibérique pour rejoindre Lisbonne. Plusieurs escales sont possibles selon les desideratas de l’équipage mais surtout de la météo (la houle pouvant être importante)

Dans le Sud-Ouest de la Galice, on trouve de magnifiques rias ornées de petites îles (Corcubian, Muros, Arousa, Pontevedra, ou Vigo) offrant de bons abris à toute météo. Les mouillages sont envisageables sur cette partie.

Puis le long du Portugal, ce sont principalement dans les estuaires que l’on trouve les meilleurs abris avec des marinas offrant tout le confort nécessaire. Ces derniers nécessitent des précautions avec des entrées/sorties qui doivent se faire aux étales de la marée. Compte tenu de la houle à cette saison, les mouillages sont généralement proscrits le long de la côte.

En fonction du timing, de la météo et des marées, ce tronçon implique bien souvent 1 ou 2 navigations de nuit en sus.

Tout le long de ces somptueux paysages, en plus de l’immense qualité de l’enseignement reçu, le stagiaire aura le plaisir de découvrir une côte totalement sauvage, avec d’imposantes falaises et pointes écorchées par la mer, des ports de pêche typiques, des villes à l’architecture originale, une gastronomie savoureuse, un accueil chaleureux des locaux, …

NOTA-BENE : Ce stage est destiné aux personnes désireuses d’affronter les éléments. Réalisé en hiver, il implique que les coéquipiers doivent s’attendre à des conditions souvent rudes, et nécessite de fait un équipement individuel correctement adapté à celles-ci. Il est très formateur car il permet de se confronter à des situations que tout marin sera amené à rencontrer un jour au large. Mais effectué au sein de MCV, le formateur fournira tous les éléments nécessaires pour négocier au mieux ces situations, et le stagiaire pourra évaluer ainsi ses limites.

 

 

 

 

 

 

Nous naviguons à travers vous !

Vos suggestions et remarques sont précieuses pour Macif Centre Voile.

Retrouvez aussi d'autres stages dans les alentours