Trouvez votre formation

PARCOURS DE PALERME à ZADAR

Niveau : Maîtrise/Chef de quart/Chef de bord

Thèmes abordés : Navigation côtière et semi-hauturière avec suivi de l’estime, observation et stratégie météo, routage et utilisation de l’électronique de bord, gestion du ripam et sécurité à bord, navigation de nuit, homme à la mer et divers scénarios d’entrée de port plus bien sûr la partie touristique.

Parcours : Parcours de 650 milles environ, côtier et semi-hauturier incluant des navigations de nuit, et s’effectuant au départ sur la côte nord de la Sicile jusqu’aux îles ÉOLIENNES (LIPARIS) pour quitter la mer TYRRHÉNIENNE et rejoindre la mer IONIENNE en empruntant le détroit de MESSINE. Ensuite, longue remontée le long des côtes Italiennes en traversant la mer IONIENNE pour rejoindre l’ADRIATIQUE et la CROATIE.

DE PALERME à CEFALU

Au départ de Palerme, navigation de 30 milles pour rejoindre CEFALU réputée pour sa vieille ville surplombée de son rocher et d’une cathédrale normande datant du 12 IIème siècle ornée de mosaïques byzantines. L’endroit est très typique et très touristique et vaut le coup d’œil.

DE CEFALU aux ILES EOLIENNES

De CEFALU, traversée d’une journée (40 milles) pour rejoindre les îles ÉOLIENNES. Mouillage possible à Filicudi, Salina ou directement à Lipari. Cet ensemble est très particulier de par son caractère volcanique et malgré l’afflux de touristes en été, il a su garder un air d’authenticité. Si le temps le permet, il faut rester au moins 2 jours à visiter les différentes îles (Panareda, Vulcano).

DES ILES ÉOLIENNES à MESSINE

Des îles ÉOLIENNES, le bateau rejoint le mythique détroit de MESSINE où il faudra éviter de tomber de CHARYBDE en SCYLLA, deux monstres marins de la mythologie grecque symbolisant deux courants de part et d’autre du détroit et à l’origine de nombreux naufrages. Il semblerait que ces deux courants aient disparus suite à un tremblement de terre. Toujours est-il que le passage du détroit doit s’effectuer dans de bonnes conditions météo car cette zone, en plus des courants, peut être balayée par des vents locaux très violents liés aux effets venturis des montagnes de Calabre et de Sicile. Attention aussi au trafic, veille VHF 16 obligatoire. Si la météo est clémente il sera possible de voir les fameux bateaux de pêche à l’espadon et leur mat de vigie très haut sur l’eau.

Les escales possibles après MESSINE sont : soit en SICILE le port de MESSINE, soit en CALABRE, REGGIO de Calabre, sans grand intérêts sauf en cas de vent trop violents.

Si le temps et la météo sont favorables, descente jusqu’à SYRACUSE (120 milles en plus sur le trajet, en visitant au passage TAORMINA (village sicilien très pittoresque), et faire escale au port de RIPOSTO au pied de l’ETNA ou à CATANE grande ville Sicilienne.

DU SUD de la CALABRE à CROTONE

Le sud de la CALABRE ne possède aucune escale ou port de plaisance, il est donc obligatoire d’entamer la remontée de la mer ionienne à partir du cap Spartivento jusqu’à la première escale : ROCELLA IONICA. Marina assez grande, un peu isolée où l’on trouve une certaine tranquillité.

De ROCELLA IONICA, direction le golfe de TARANTE pour faire escale à CROTONE (65 milles) où plusieurs marinas peuvent vous accueillir. Ville typiquement italienne et port de pêche.

DE CROTONNE à SANTA MARIA de LEUCA

La traversée du golfe de TARANTE (70 milles) nous permet de rejoindre le port de SANTA MARIA DE LEUCA. Attention le golfe peut être une zone de vents violents, et de formation d’orages en été. SANTA MARIA DE LEUCA est un port agréable entouré de falaises blanches et réputé pour les fameux escaliers fontaine construits par MUSSOLINI pour marquer la fin des terres italiennes et d’un aqueduc construit pour alimenter le sud de l’Italie en eau.

A cet endroit, le bateau quitte la mer ionienne pour entrer dans l’Adriatique en étant juste à 40 milles de l’Albanie.

Plusieurs options sont alors envisageable pour rejoindre la CROATIE, tout dépendra de la météo et du temps qu’il reste !

Première option : Remontée le long de la côte-est italienne, les pouilles, puis traversée de l’Adriatique vers la Croatie.                                                                                                                                                         

DE SANTA MARIA DE LEUCA à VIESTE

Navigation en cabotage le long des côtes italiennes, escales possibles à OTRANTE, BRINDIZI, MONOPOLI, BARI et VIESTE. Toutes ces villes ont des centre villes historiques et leur visite n’est pas dénuée d’intérêt (SANTA MARIA DE LEUCA / VIESTE = 175 milles environ).

DE VIESTE à VIS

Traversée de l’adriatique de 75 milles environ pour rejoindre la CROATIE au port de VIS  où vous pourrez effectuer vos formalités d’entrée.

DE VIS à ZADAR

Ensuite de VIS, remontée vers SPLIT et TROGIR pour rejoindre ensuite le parc national des KORNATIS  (parc national composée d’une multitude d’iles très pittoresques) et atteindre le but final de cette croisière à ZADAR.

Deuxième option : Traversée de l’Adriatique, de Otrante vers l’Albanie et le Monténégro puis remontée vers la Croatie.

DE SANTA MARIA DE LEUCA à OTRANTE et traversée vers L’ALBANIE

De Santa Maria il y a 23 milles pour rejoindre OTRANTE. Otrante est une vieille ville médiévale entourée de remparts, qui vaut la visite mais avec peu de place au port ! Ensuite traversée vers  l’Albanie pour rejoindre le port de OROKUM (50 milles). La marina est située dans le fond de la baie de VLORES.

DE L’ALBANIE au MONTENEGRO  (95 milles)

De l’Albanie, remontée vers le Monténégro pour rejoindre le port de BAR. Si un peu de temps, visite des bouches de KOTOR. Ce sont des lacs entourés de hautes montagnes et parsemés de petits villages très typiques. KOTOR est une ville médiévale à découvrir aussi, entourée de hauts remparts pour la protéger des invasions Ottomanes.

DU MONTENEGRO à la CROATIE

Des bouches de KOTOR,  navigation vers le port de DUBROVNIK et la marina ACI située sur la rivière DUBROVCA, l’endroit est superbe (piscine dans la marina) et bus à proximité pour éventuellement aller à DUBROVNIK située à 10 km.

DE DUBROVNIK à SPLIT (90 milles)

Direction SPLIT en visitant les différentes îles Croates (Midget, Korkula, Hvar,…).

DE TROGIR ou SPLIT à ZADAR (60 milles)

La remontée se fait vers ZADAR et les îles KORNATIS, escales possibles à ROGOZNICA et PRISMOTEN. Enfin arrivée au but du voyage, la marina DALMATICA, située à 10 km de ZADAR.

REMARQUE

Ces parcours ne sont donnés qu’à titre d’exemple, la météo ainsi que le temps disponible pour les réaliser peuvent contraindre à router différemment, chaque croisière restant unique dans sa réalisation.

FORMALITES  et MONNAIE 

Documents obligatoires : carte d’identité (passeport conseillé)  Monnaie : kuna en CROATIE (1 euro = 7 kunas), euros acceptés partout.